Prendre rendez-vous
Me contacter
Pour venir au cabinet
 
CV Docteur Béatrice Paquier

Parcours professionnel :

  • Ouverture d’une consultation d’acupuncture en 2000.
  • Médecin Spécialiste en Anesthésie Réanimation.
  • Anesthésiste Réanimateur au Centre Anticancéreux Léon Berard, LYON de 1996 à 2007,
  • Activité libérale de consultations médicales depuis janvier 2005.
  • Ancien Interne et Assistant des Hôpitaux.
  • Chef de Clinique à la Faculté de Médecine de Lyon.
  • Praticien attaché depuis 2012 en Anesthésie Réanimation au Groupement Hospitalier Lyon Nord, Hôpital de la Croix Rousse, DAR Pr F. AUBRUN. En charge du développement des thérapies complémentaires au sein du service.

Diplômes :

  • Doctorat en médecine et D.E.S. d’Anesthésie-Réanimation chirurgicale (1988 1992)
  • DIU d’Acupuncture Université Claude Bernard Lyon I (1995-1998)
  • DU d’Hypnose Médicale Université Pierre & Marie Curie Paris V (2007)
  • DIU d’Auriculothérapie Scientifique Université Paris Sud – XI  (2014-2016)

Enseignement :

  • Chargée d’enseignement au DIU et Capacité d’Acupuncture à la Faculté de Médecine Lyon I de 2002 à 2009.
  • Intervenant aux formations sur la prise en charge de la douleur au Centre Léon Bérard Lyon depuis 2003
  • Chargée d’enseignement au DIU d’Acupuncture Scientifique de Paris XI depuis 2009.

Après 20 années passées dans les services de chirurgie et de réanimation en temps qu'anesthésiste, dont les dix dernières dans un Centre de Lutte Contre le Cancer, j'ai ouvert une consultation médicale libérale. Je propose d'accompagner les patients en alliant une approche médicale allopathique conventionnelle et une approche médicale par acupuncture ou hypnose.

En effet, en 1995 j’entreprends le DIU d’Acupunture, intéressée par l’étude d’une médecine trois fois millénaire, enseignée à la faculté de médecine. Enfin, l’homme est replacé dans son inséparable milieu de vie et n’est plus examiné comme un système isolé du reste de l’univers. Ainsi la pathologie est observée, analysée et traitée non seulement dans le contexte global du corps et pas de l’organe isolé, mais aussi du corps et de l’esprit sans séparation. Cette médecine me séduit et dès les années 2000 je pratique en cancérologie l’acupuncture en complémentarité de la médecine occidentale classique, intervenant sur les effets secondaires des traitements de chimiothérapie, de radiothérapie et en collaboration avec l'équipe médicale de la douleur chronique.  

De plus en plus l’acupuncture est donnée en complément des thérapeutiques conventionnelles. Que ce soit dans le cadre de la douleur aiguë, par exemple dans le contrôle de la douleur postopératoire, en association avec certaines drogues anesthésiques, ou dans les indications de douleur chronique en association aux traitements antalgiques médicamenteux. L’association de ces techniques acupuncturales permet de réduire les besoins en traitement conventionnel et donc les effets secondaires. Le traitement par acupuncture des douleurs réfractaires à la morphine, des paresthésies, avec ou sans moxibustion (apport de chaleur en des points spécifiques), voire simplement la procuration d’un état de mieux être, de relaxation peut être intéressante.       

Plus récemment en 2006, je me forme à la pratique de l'hypnose médicale auprès du Dr JM Benhaiem responsable de l'enseignement au DU Paris V. Là encore le champ d'application est large permettant une prise en charge globale des patients. Elle soulage la peur, le stress et apporte une réponse thérapeutique aux patients souffrant de maux variés comme par exemples : des troubles fonctionnels digestifs, des troubles gynécologiques et elle peut être utile en cancérologie. Cette approche trouve aussi aujourd'hui des applications dans la prise en charge des douleurs aigues  ou chroniques.

Il n’y a pas à opposer science médicale et acupuncture et/ou d’hypnose médicale,  ni d’affirmer que l’une est supérieure à l’autre. Il est possible et même recommandé de passer de l’une à l’autre pour optimiser le soin. Par ailleurs les recherches scientifiques apportent aujourd’hui les preuves de leur efficacité.

Médecine Intégrative

La médecine complémentaire propose d’intégrer dans le soin des patients, des techniques thérapeutiques spécifiques, non médicamenteuses, comme l’acupuncture, l’auriculothérapie, l’hypnose. Elle peut être exercée en cabinet libéral ou en milieu hospitalier.

1ère Journée scientifique Perspectives PMA

1ère Journée scientifique Perspectives PMA Vendredi 18 Novembre 2016L’equipe de Natécia a participé à une session sur : Environnement et fertilité avec 3 présentations :

Lire la suite

Les hôpitaux francais intègrent l'acupuncture aux soins conv…

Les hôpitaux français commencent à proposer l'acupuncture en association aux soins conventionnels et dans certains Centres Hospitaliers Universitaires une recherche scientifique se met en place.

Lire la suite

Les patients demandent un accès aux médecines non convention…

Les patients sont de plus en plus nombreux à demander une intégration des médecines non conventionnelles et en particulier de l'acupuncture dans leur prise en charge.

Lire la suite